Comment réclamer une assurance vie ?

Les Français sont très prévenants. Beaucoup choisissent de souscrire à une assurance vie et à une assurance décès pour assurer l’avenir de sa famille à leur décès. Actuellement, l’assurance vie constitue le placement préféré des Français. Pourtant, beaucoup ne savent pas encore comment cela fonctionne réellement, surtout la manière de réclamer le capital après le décès du souscripteur. Voici ce qu’il faut retenir !

Les dispositifs imposés par la loi

Pour faciliter la réclamation d’une assurance vie, l’État a mis en œuvre plusieurs dispositifs. Il y a notamment des lois qui stipulent qu’un bénéficiaire d’une assurance vie dispose de 30 ans pour réclamer le montant qui lui ait dû auprès de l’organisme dépositaire. Si pendant cette période, l’assurance vie n’a pas été réclamée, elle deviendra alors un contrat de déshérence, c’est-à-dire que le montant va être transféré au Fond des Réserves des Retraites.

La loi impose également aux compagnies d’assurance d’informer le bénéficiaire d’une assurance vie dans les 2 mois suivant le décès du prescripteur. Sinon, il y a aussi des fichiers mis à disposition des organismes d’assurances pour faciliter cette réclamation. Il y a notamment le répertoire national des personnes physiques communiqué aux assureurs, et le répertoire des personnes décédées depuis 1978 par l’AGIRA ou l’association pour la gestion des informations sur le risque en assurance.

Cependant, des obstacles peuvent encore être rencontrés par les assureurs. En effet, ces informations ne sont pas toujours suffisantes pour retrouver le bénéficiaire choisi par le souscripteur. En terme général, ces dispositifs permettent uniquement la vérification du décès d’un souscripteur à une assurance vie. Ils ne donnent pas d’informations sur le bénéficiaire qu’il aurait choisi.

Quels sont les cas habituels lors d’une réclamation d’une assurance vie ?

Plusieurs cas de figure peuvent alors se présenter lors d’une réclamation d’une assurance vie. Il y a le cas où vous savez que vous êtes bénéficiaire d’un contrat d’assurance vie, et vous connaissez également l’assureur. Dans ce cas, vous devez contacter le conseiller qui est en charge du dossier du souscripteur défunt. Ou alors, vous pouvez directement vous déplacer au siège social de l’assureur. Toutefois, vous pouvez effectuer cette démarche par simple courrier.

Pour demander cette réclamation d’assurance vie, certains justificatifs devront être fournis, notamment le certificat de décès et certains justificatifs fiscaux. Généralement, si tous les documents sont complets, l’assureur dispose d’un mois pour effectuer le règlement. Si ce délai est dépassé, il est dans l’obligation de vous payer des intérêts de retard.

Dans le cas où ne savez pas que vous êtes bénéficiaire d’un contrat d’assurance vie et en plus, vous ne connaissez pas l’assureur. Il faut vous adresser à l’AGIRA en écrivant. A cette lettre, vous devez joindre le certificat de décès de la personne que vous supposez avoir souscrit un contrat d’assurance vie à votre profit.

Pour faciliter vos démarches, il est recommandé de faire appel à un professionnel pour s’enquérir de tous les conseils dont vous avez besoin. Il peut notamment vous guider tout au long de votre projet de réclamation d’une assurance vie.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.